Le pied et la cheville

Injection de PRP pour pieds et chevilles à Grenoble

Depuis 2011, le Docteur Michel RAVINET reçoit ses patients à Grenoble pour pratiquer des injections de PRP (plasma riche en plaquettes). Le plasma riche en plaquettes, dit « autologue », est une alternative chirurgicale qui commence à être reconnue par la communauté scientifique. Méthode révolutionnaire qui permet aux cellules souches du patient de se régénérer, les séances d’injection de PRP soulagent la douleur et soignent de nombreuses pathologies.

Efficaces dans le traitement des inflammations des tendons, des tissus, des muscles et des ligaments, le traitement par PRP soulage et répare les séquelles laissées par des fractures, des entorses ou des tendinopathies. Focus sur les pathologies concernant les pieds et les chevilles.

Aponévrosite plantaire

L’aponévrosite plantaire, ou fasciite plantaire, est une inflammation du fascia plantaire, la membrane fibreuse épaisse qui se trouve sur la partie plantaire du pied. Le fascia plantaire joue le rôle de soutien et de protecteur de l’arche interne du pied et des tendons sous-jacents.

 

Les fissures ou les déchirures de l’aponévrose plantaire surviennent en cas de sollicitation trop importante du pied (pratique d’un sport intensif, par exemple) ou lors du portage de choses trop lourdes qui cause une traction de l’aponévrose.

Des douleurs au niveau du talon apparaissent alors, qui s’aggravent lors de la marche, obligeant les patients atteints de la pathologie à marcher sur l’avant du pied ou sur le bord externe du pied.

 

Injecter des plaquettes de plasma autologues dans cette aponévrose a pour objectif d’aider la cicatrisation de la fissure. Cette injection de PRP permet aux sportifs touchés de reprendre leur activité rapidement.

Aponévrosite plantaire
Picto hopital

Entorses du pied et de la cheville

Souvent banalisées, les entorses du pied ou entorses de la cheville peuvent avoir des conséquences graves si elles sont mal soignées. Elles sont causées par un mouvement brusque lors de la pratique d’un sport, par exemple. Elles causent une grande douleur, une ecchymose et une incapacité à poser le pied sur le sol sans gêne. Les entorses bénignes se manifestent par un étirement du ligament et les entorses malignes se caractérisent par une déchirure du ligament.

Fractures de fatigue

Fractures de fatigue, séquelles de fractures du pied

Le pied se compose de plus de 26 os : métatarses, os sésamoïdes, cunéiformes, talus, calcanéum.

À la suite d’une chute ou d’un choc, les os du pied peuvent se fracturer, causant une grande douleur : c’est la fracture du pied. Les injections de PRP, par leur action régénératrice, peuvent aider à réparer les cartilages qui sont atteints par les séquelles laissées par les fractures et raccourcir le temps de consolidation.

Tendinite d’Achille

La tendinite d’Achille ou tendinite achilléenne est une tendinite qui, comme son nom l’indique, se manifeste par une douleur et une sensation de brûlure intense sur le tendon d’Achille, qui se trouve derrière la cheville. Très fréquente chez les sportifs et les coureurs, c’est une pathologie difficile à soigner. En effet, le pied, et notamment cette partie du corps, est très sollicité.

Elle est causée par une pratique sportive intense ou peut être due à la dégénération des tissus, qui se manifeste avec l’âge. Le PRP, grâce à son action régénératrice, aide à la réparation des tissus lésés.

Tendinite d’Achille
Picto hopital

Orteil marteau et hallux valgus

Les orteils en marteau sont une déformation de l’orteil, de l’extrémité de l’orteil vers le haut. Cette pathologie se manifeste souvent chez les femmes, car elle peut être causée par le port de talons hauts ou de chaussures trop étroites. Elle est aussi associée à un traumatisme des muscles et des nerfs de la jambe et du pied ou à des maladies inflammatoires comme la polyarthrite du pied ou la maladie de Sudek, qui sont des lésions tissulaires du pied.

La maladie de l’orteil en marteau est souvent associée à l’hallux valgus, qui cause une déformation du premier orteil (gros orteil) et une saillie osseuse sur la partie médiale de l’orteil, qui a les mêmes causes que l’orteil en marteau. Dans le cas de l’hallux valgus, la prédisposition héréditaire est aussi une cause probable. L’hallux valgus peut, à terme, causer une rétractation plus ou moins intense des ligaments et des tendons.

Maladie de Morton

Maladie de Morton

Aussi nommée « névrome de Morton », la maladie de Morton se manifeste par des douleurs au pied lors de la marche.

Ces dernières sont causées par la compression des nerfs au niveau des métatarsiens, os précédant les phalanges des orteils. Le nerf le plus atteint se situe le plus souvent entre le troisième et le quatrième orteil, parfois entre le deuxième et le troisième.

Elle n’a pas de cause précise, mais l’épaississement des tissus qui entourent les nerfs communiquant entre les orteils est une théorie possible.